Léa et Remi

Scène de conflit

LEA 13 ans a été invitée par REMY 12 ans et demi, à dormir chez lui. Les deux enfants sont dans la même classe, ils sont amis et se plaisent aussi.
Rémy a fait malgré lui le pari avec un ami qu’il arriverait à sortir avec Léa.

INT. CHAMBRE DE REMY – FIN DE JOURNEE

MERE DE REMY
(Off)
Rémy !!! Ta copine est là.

Rémy, les cheveux blonds un peu longs lui cachant les yeux, est affalé sur un pouf au pied de son lit, et joue à un jeu vidéo branché à sa télévision.

On frappe à la porte qui s’ouvre doucement. Léa entre.

REMY
(marmonnant)
C’est pas MA copine. C’est UNE copine.

LEA
(enjouée)

Salut.

REMY
Ah. Salut.

Il ne quitte pas son écran des yeux. Léa s’assoit au bord du lit et le regarde jouer.

LEA
C’est quoi ?

REMY
Un jeu. Tu veux essayer ?

Léa hausse les sourcils, ironique, puis se lève et parcourt lentement la chambre. Elle touche un peu à tout. Rémy l’observe du coin de l’oeil.

LEA
Elle est jolie ta chambre.

Rémy s’énerve sur sa manette et semble avoir perdu. Il la laisse tomber au sol et se redresse.

REMY
Ouais. C’était celle de mon frère avant.
Mais j’ai jeté tous ses posters pourris.

Léa s’approche du bureau en pagaille et se penche en avant. Elle observe les papiers accrochés au mur. Parmi tout le bazar fait de feuilles, de livres et de photos, elle découvre leur photo de classe, que Rémy a découpée pour ne garder qu’elle et lui, à un rang d’écart.

REMY
(se levant précipitamment)
Ah nan mais touche pas à ça ! Tu vas tout déranger !

Léa rit. Rémy s’approche d’elle.

REMY
(regardant la photo)
Ouais. Je les ai viré les autres, parce que je m’en fous en fait.

LEA

Et t’as laissé juste moi ? C’est drôle.

REMY
Pourquoi ?

LEA
Parce que… Tiens, elles sont marrantes tes bagues, elles sont transparentes.

Rémy referme la bouche.

LEA
(un peu trop vite)
Tu fais comment pour nettoyer entre les dents du fond, toi ? Moi quand j’avais le mien, y’avait toujours plein de trucs qui restaient coincés.

REMY
Bah le dentiste m’a donné une espèce de tige, un peu comme pour les brosses à dents électriques… Tu mets au fond et tu pouss…

LEA
Beurk, arrête.

Léa lui tourne le dos et se dirige vers une étagère imposante. Rémy tente de se rapprocher d’elle mais ne sait pas de quel côté passer.
Léa se retourne brusquement, ce qui fait trébucher Rémy.

LEA
Bon, on joue à quoi ?

REMY
Euh, j’sais pas. T’aimes quoi ?

LEA
Ch’ais pas. On est chez toi. C’est toi qui choisis.
(pointant une boîte de jeu)
C’est quoi ça ?

REMY
Ca ? Oh, laisse tomber, c’est chiant comme jeu. Sinon je pourrais te montrer mon…

LEA
(lui coupant la parole)
Oh tu sais quoi ? La semaine dernière j’étais chez Antoine, tu vois, et il avait un jeu de société trop cool, y’avait plein d’images et tu devais trouver des objets dedans, en fonction d’une lettre et…

REMY
(la coupant à son tour)
Ouais, Kaleïdos ça s’appelle, mais j’l’ai pas.

LEA

Ah…C’est nul. C’est cool comme jeu.

Léa promène ses mains sur l’étagère, caressant les boîtes des nombreux jeux de société, quelques livres.

Rémy l’observe de dos, il remarque l’étiquette du t-shirt de Léa qui dépasse et lui frotte le cou à chaque mouvement.

LEA
(s’emparant d’une peluche sur l’étagère)
Ahah ! T’as encore des peluches toi !

Elle tourne la peluche dans ses mains. Rémy tend la main pour s’en emparer, mais Léa refuse et le regarde d’un air de défi.
Rémy s’active pour s’emparer de la peluche, tandis que Léa la change de main, la passe derrière son dos, la met en hauteur…

Léa lance la peluche sur Rémy.

Il la ramasse et la lui la lui jette dessus à son tour, tandis qu’elle se précipite vers l’étagère en riant, où elle s’empare d’autres peluches en guise de munitions.

Ils se battent à coups de peluches, trébuchent sur le lit en se débattant et en riant.

Essoufflés, ils s’arrêtent et se regardent. Léa est au dessus et tient Rémy par les poignets. Elle cligne des yeux, reprend son souffle. Rémy se libère une main et lui caresse le visage doucement avec un doigt.

Léa le regarde droit dans les yeux.
Rémy prend son inspiration et s’apprête à s’approcher.

LEA

Tu respires fort. T’es asthmatique ?

Rémy hausse les sourcils. Léa se redresse et se rassoit sur le bord du lit. Rémy se redresse à son tour.

REMY
Hein ? Non. Mais toi aussi tu respires fort j’te ferai dire.

Léa sourit.

LEA
Oui, c’est vrai…

Rémy lève le bras et remet l’étiquette du t-shirt vers l’intérieur. Léa se penche vers lui et se laisse faire.

LEA
Merci.

Léa tourne la tête vers l’écran de télévision où le mot «game over» clignote à répétition.

Rémy la regarde. Il approche son visage du sien tente de lui donne un baiser sur la joue, mais Léa retourne la tête à ce moment-là, et son baiser se pose à la limite du coin de sa lèvre. Elle sursaute et regarde par terre en souriant.

LA MERE DE REMY
(Off, beaucoup trop fort)
C’est prêt !!!! Venez manger !!!!!

LEA
(amusée)
Héhé, elle gueule toujours comme ça ta mère ?

Ils se lèvent et quittent la pièce.